Cher professeur Folavoine,

Mon noyer me cause bien du souci : il est amoureux de sa voisine et ne produit plus que des noix en forme de coeur.

- délicieuses au demeurant -

mais cela fait peine de le voir pencher ses branches vers elle, déverser inutilement sur elle tous ses fruits les plus beaux. J'ai peur qu'il ne s'épuise à cette mutation; et que le prochain orage lui fende le coeur.

Je lui ai fait remarquer que le noyer est un arbre autofertile et que c'est au printemps que la belle s'est pavanée telle Narcisse avec tous ses épis qu'elle présentait aux abeilles, et qu'elle produit, elle, de belles noix rondes...  rien n'y fait.

S'il existe un espoir qu'une variété ait besoin d'un comparse pour être fécondée, pouvez-vous m'indiquer comment enter l'insensible ?

coeur

(posté par Giovinetta)