La mère de ma grand-mère (mon arrière-grand-mère donc) a eu 5 enfants. J'ai donc 2 grand-tantes et deux grands oncles. Mes grands oncles sont décédés. L'un avait un index (ne me demandez pas si c'est le gauche ou le droit, mais je pense que c'est le gauche) coupé au niveau de la deuxième phalange. Il m'avait aidé à retrouver mon couteau quand j'avais 9 ans. Je lui suis encore reconnaissant. Le deuxième (en fait le dernier de la fratrie de 5) avait été élève au petit séminaire, mais avait fauté avec une vague cousine. Il a rejoint la vie civile, pour je ne sais plus quelle activité marchande. L'une de mes grand-tantes est maintenant en maison de retraite, où elle a retrouvé son neveu (le fils de ma grand-mère, mon oncle, donc). La deuxième grand-tante, la petite dernière était bistrotière. Un bistrot à l'ancienne, où l'on prenait le pastis dans la cuisine.
Mais là n'est pas mon propos.
Mon arrière grand-mère est partie nourrice à Paris, chez l'éditeur Calmann-Levy.
Il m'arrive de penser au traumatisme de ses enfants (mes grands oncles tantes et grand mère) quand ils apprirent, des années plus tard que leur mère était allée donner le sein à un enfant qui ne lui avait rien demandé pendant qu'eux-mêmes se régalaient du lait de la vache ou de la chèvre.