Eh oui, quand vous tombez amoureux, vous ne savez jamais si l'heureuse élue sent des pieds, a une haleine de canalisation engorgée au réveil, ou des flatulences pendant son sommeil. Vous ne savez pas non plus si l'objet de vos désirs possède une armoire à glace et, comble de l'insoutenable, des puzzles soigneusement collés sur les murs. Le passage de l'éthéré au charnel peut s'avérer difficile voire insurmontable !
C'est  ce que décrit avec force détails "Belle du Seigneur" d'Albert Cohen, le livre pour moi le plus morbide qui soit, que j'avais tout de même lu avec une certaine délectation, eu égard au style. Enfin, je l'ai lu il y a trente ans, donc je n'en ai retenu que des bribes, il me semble qu'il y avait une minutieuse (et quelque peu stéréotypée) description du non travail d'un fonctionnaire.