Un avion est tombé ?
Accident ?
Attentat ?
Attente.
Radio : explosions multiples à Toulouse.
Attentats.
Radio : scènes de panique.
Téléphones muets.
Ville morte.
Où sont les miens ?
Nuage toxique.
10 000 morts ?
Où sont les miens ?
Fuir la ville.
Ne plus les revoir.
Partir loin.
Non, les retrouver.
Radio : restez chez vous.
Fermer les fenêtres.
Où aller ?
Une école à Pibrac : fermée. Toulouse interdite. Partez.
Où sont les miens ?
Aller en ville, les retrouver.
Radio : nuage toxique sur la ville, explosion AZF.
Embouteillages. Colomiers. Police. Sirènes.
Rocade fermée. Aller au Nord.
Les Minimes.
Acheter de l’eau, des gâteaux, ne pas mourir.
Des amis.
Raconter nos peurs.
Ils me rassurent : l’usine a morflé, mais pas de morts.
Téléphone muet.
Manger.
Rentrer maison.
Vitres brisées.
Rues vides.
Ambulances, sirènes.
Sirènes.
Proposer au pompier d’héberger des victimes.
Merci.
Sourire façon 11 Septembre.
Sirènes.
Vitres brisées.
Rues vides, soleil radieux.
Maison.
Elles sont là.
Rassurer les autres.
Internet.
Ma fille ainée est la première à nous joindre.
Elle rassure toute la famille.
Sirènes.
Télé.
Sirènes.
Nuit, sirènes.
Matin, sirènes.
N’en plus pouvoir de ces sirènes.
Partir encore.
Usine, bombardée.
Raconter.
Ecouter.
Raconter.
Ne plus oublier.