Quelle incurie ! Monsieur Y….. (nous tairons le nom volontairement), voulant sculpter une icône d’Hermès, expliqua au Parquet, dans une attitude désinvolte qui n'était qu'une rodomontade, qu’il eut l’idée, en écoutant on ne sait quelle valse de Chostakovitch, d’aller acheter une déligneuse à Sumatra, pays plus réputé pour ses tégénaires cachées derrière les meubles et ses pataugeoires aux abords des piscines que sa fiscalité avantageuse.

Même portative, cette machine reste assez volumineuse, et c’est quand il a voulu la faire passer en bagage à main à l’aéroport que l’altercation avec les douaniers indonésiens a eu lieu. Ces derniers l’ont expulsé du pays sans ménagement. Revenu en France manu militari M. Y.. devait s’expliquer hier après-midi devant le tribunal de Toulouse.