le tatouage
en haut de la fesse
l'endroit caché
que l'autre devisage
sa faiblesse
comme autant de courage
qui dit que rien ne blesse
le maillage
que jamais ne cesse
le liage
l'amarrage
comme un cordage
en torsades de caresses
amour sans détresse
sans égard pour l'âge
sauf celui de la tendresse
le signe du lignage
les armoiries de nos pages
secrètes en tresses
au point de raccomodage
pas à pas le marquage
en gage
du rencontrage
en dehors des messes
juste l'ivresse
de l'appartenage
ler fer sur les corps
en lettres d'or
brillance des sentiments
bloqués derrière les dents
calligraphie de la peau
en ultime oripeau
quand ce qui parfois est dit
peut être écrit
inscrusté tatoué
à jamais.