Mercredi, je vais à La Préface, commander Nexus et Plexus. Le libraire s'approche de moi dès que je suis entrée, une étincelle dans le regard, un sourire gourmand aux lèvres. Il me conseille un livre, poèmes en prose, " L'appendice des jours" d'Olivier Vigna, dont il me lit la dernière phrase, (Justement, je lis souvent d'abord, les dernières phrases) avec cet air de dire "Goûtez-moi  ça ma p'tit' dame vous m'en direz des nouvelles".

Allez-donc lire ce que j'ai copicollé.

utopia_031