cloitre

Cloître des Augustins Toulouse

On dit prendre une photo.
Prendre : s'approprier, posséder.
Toucher avec l'objectif ce que l'on ne peut toucher avec ses doigts, ce que l'on ne peut appréhender. J'avais la même sensation avec la pointe de mon crayon, le biseau de ma sanguine ou la touffe de poils de mon pinceau soigneusement modelée en pointe fine, imbibée de gouache ou d'aquarelle, de toucher ce que je dessinais. S'étaler sur le papier dans une impossible caresse. Inaccessible possession transcendée par une tentative  de représentation.
L'objectif ne touche pas,  le cristallin ne voit pas, ils sont  traversés  par le rayon lumineux qui  atteint la surface sensible : capteur électronique, émulsion aux halogénures d'argent, rétine, laquelle réagit différemment en fonction de la longueur d'onde.
Je ne prends pas la photo,  l'image me saisit.