SP_A0189_0001

9h39, chaleur étale,
encore un souffle d'air par la porte de la cuisine.
Il sera bientôt temps de se calfeutrer et faire ombre pour espérer respirer.
La resucée du ptit dèj' hâtivement poussée dans une tasse à café chinée,
reste encore un peu de fraise sur la cuiller à confiture.
les colonnes des comptes étirent leur ordre absurde
- ma presbytie profite d'avoir encore les yeux sans lentilles pour les travaux d'approche-
j'en garde les tickets pour allumer le barbecue.
  L'orange de quelques calamondins distrait mon attention,
      les pépins essaieront bientôt de faire pousser quelques spécimens.
           Ma 1ère soeur m'a envoyé une carte avant son retour 
et quelques jolis anges égaient des serviettes en papier à envoyer à la 2ème.
Le labyrinthe de poche vestige de la visite de mes petites voisines du balcon au 4ème
voisine avec quelques outils -pinceau pour le banc à repeindre, cheville expansive pour le portique à linge à refixer-
qui vont encore traîner quelques jours avant que le projet se réalise.
2 jolies épingles à linge pour les 50 ans d'une amie
et boite carrée en plastique transparent qui laisse apparaître un couple de Diddle
- pour le mariage justement d'un jeune couple ce Samedi St Amour -
hier la pharmacienne a emballé les doses habituelles, pas encore rangées..
cela sent la détente, un certain laisser-aller, laisser-faire de vacances  ... ... .... .............