Présents au Bijou :
Marc qui a bu avant d'attendre. Il a reçu des sextos toute la soirée, mais qui n'a pas pu y répondre car il avait la bouche pleine de daube.
Moi.
Honey, qui avait mangé avant de commander la daube, la pauvre.
Stéphane, qui a failli craquer pour la daube. Je crois que son pseudo est Bees.
Bières, donc,
cafés,
bises,
daubes,
une chorale improbable (celle de ma fille chantait plus juste)
un chanteur drôle, accompagné d'une contrebasse talentueuse,
trois filles déjantées (la folie renaissance) qui chantent, violonnent, harpent sur des airs baroques, mais racontent des trucs pas répétables,
rebières,
un chanteur émouvant qui a dit : je ne t'aime pas, mon amour. Mon ego serait jaloux.
un duo de filles chantant en espagnol, Honey ne comprenait pas tout. Je la soupçonne d'avoir été subjuguée par son voisin de droite,
une chanteuse à guitare, probablement lesbienne, qui aurait du apprendre à chanter avant. Elle a une belle voix.
Donc on n'a rien dit du FRIVOLI, ou presque, entourés que nous étions par des TWbienn-e-s excité-e-s et hystériques.
(hystérique, c'est commode, ça finit pas E, donc t'es pas emmerdé par les finales à la mode).
Nous avons convenu que le site était beau, que Myrtille était la bienvenue et Nausicaa itou.
Bizatous,
LC