10 août 2008

Le poème vous ressemblera

<!-- /* Font Definitions */ @font-face {font-family:"Comic Sans MS"; panose-1:3 15 7 2 3 3 2 2 2 4; mso-font-charset:0; mso-generic-font-family:script; mso-font-pitch:variable; mso-font-signature:647 0 0 0 159 0;} /* Style Definitions */ p.MsoNormal, li.MsoNormal, div.MsoNormal {mso-style-parent:""; margin:0cm; margin-bottom:.0001pt; mso-pagination:widow-orphan; font-size:12.0pt; mso-bidi-font-size:10.0pt; font-family:"Comic... [Lire la suite]
Posté par myrtillemelba à 21:19 - - Commentaires [9] - Permalien [#]

09 mars 2008

Dieu n'existe pas : je l'ai rencontré.

Bouillon d'écriture n°13 ― Bon Dieu, c’est sympa de m’accorder cet entretien au milieu de toutes Vos occupations… ― Penses-tu ! j’ai tout mon temps ! ― C’est parfait alors… on se tutoie ? ― Depuis le temps qu’on se connaît ! ― C’est vrai. Bon, je commence : on a dit que Tu étais mort, que Tu étais une femme… qu’en est-il vraiment ? ― Je te montre !? ― OK, on va dire que je n’ai rien dit. Tu es un fumeur de havanes, c’est bien connu, comment T’accommodes-tu de la loi sur l’interdiction de fumer dans un lieu... [Lire la suite]
Posté par myrtillemelba à 02:56 - - Commentaires [15] - Permalien [#]
04 mars 2008

euh... coque au riz qu'haut ensile igne ?

consigne : lipogramme furtif en cocorico et e  (disparition) pas de « cocorico »… Coin-coin !Quoi, pas un SMS ?Pôv con ! pas de « e »… philosophyQui sait s'il faut lui fournir un plaisant savoir trop lourd pour son giron, ou plutôt lui offrir un pont sans mots allant d'avant à plus tard au dessus d'un oubli compatissant ? moins de six lignes… deux secrets… aucun souvenir.
Posté par myrtillemelba à 23:07 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
19 octobre 2007

ressac

A La Rochelle, ton jardin abrite un automne où sous une feuille morte en forme de carte de la Corse un escargot se transforme en galet pour l’hiver. Comme moi. (Au carrefour de mes pensées se froissent une image de plage en été et ce fameux séjour linguistique  dans le Gers où nous améliorâmes notre reconnaissance des langues avec tant de bonheur dans le pré.) Au milieu des allées du jardin japonais à Toulouse un autre automne exhibe en poème triste ses lotus fanés presque morts... [Lire la suite]
Posté par myrtillemelba à 00:59 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
08 février 2007

snif

Fermée comme un volet de buis                              René CharEtreignant sa chair la plus tendre                        Andrée ChedidVeilleuse de la nuit de janvier sur les dalles             Yves BonnefoyRapport à d’gros salauds d’nuages             ... [Lire la suite]
Posté par myrtillemelba à 20:57 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
25 janvier 2007

Bouillon n°10 (myrtille)

Ce qu’on trouve dans le frigo, chez moi ?(Je ne suis pas sûre que ça fasse plaisir à tout le monde… Honey, ne lis pas ça...) Sur la clayette du bas, mes petits chéris, Brandon et Samantha(*). Ils sont là, endormis glacés depuis décembre. Ils me manquent, mais je suis rassurée de savoir où les trouver, bien à l’abri. Je vais régulièrement vérifier leur présence, je leur chuchote des mots berceuses. Ils me manquent. A l’étage du dessus et tout en haut, Patrick et Valentine, nés deux ans auparavant. Ils... [Lire la suite]
Posté par myrtillemelba à 10:38 - - Commentaires [3] - Permalien [#]

22 décembre 2006

C'est vraiment n'importe quoi !

comète - métro - trop poli - lie de vin - vin chaud - chocolat - lapon - pompier - piège - jeu de mains - main de fer - fermé - médecine - sinsemilla - y'a pas de mal - malpoli - polystyrène - reine de France - France Dimanche - manche de pelle - pelle à tarte - t'ar ta gueule - gueule de loup - loup de mer - mère à chats - chalet - l'Elu - lutine - Tino Rossi - aussitôt dit - dynamo - mauvais coup - coup de fil - fil de fer - ferme mal - mal de tête - tête de veau - vautré - trésor - Zorro - Rominet - net d'impôt - pauvre con -... [Lire la suite]
Posté par myrtillemelba à 16:29 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
12 septembre 2006

la folie habite au 21 (bouillon d'écriture n°8)

En ce milieu de matinée ensoleillée, un tout petit enfant d’un mois vient enfin de s’endormir, moi, sa mère épuisée, je vais pouvoir profiter de quelques minutes pour me distraire en étendant une lessive ou m’offrir le luxe d’une douche tranquille (ce détail a été oublié par l’histoire).Boum.Ou plutôt BAONNGGG !!! plus les vibratos des vitres.Tiens, ça fait bien longtemps que je n’avais pas entendu un avion franchir le mur du son. C’était pourtant hebdomadaire, lorsque j’étais jeune…Le bébé n’a même pas tressailli, ce qui est à la... [Lire la suite]
Posté par myrtillemelba à 01:18 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
19 avril 2006

« Hi, I’m Johnny Cash »

Au comptoir, White Spirit demande « un diabolo-grenadine et un demi-panaché », s’il vous plaît ». Parce qu’il est poli, WS, je tiens à le souligner. Le garçon répond - « deux boules ou trois boules ?», parce qu’il a de l’humour, le caissier de l’ABC, je tiens à le souligner aussi. Et en fin de compte il nous sert deux places de cinéma. Ce qui est logique, vu qu’on était dans un cinéma. C’était une bonne idée, parce que ça nous a permis de voir un très beau film. Très très, même. J’ai un petit peu... [Lire la suite]
Posté par myrtillemelba à 16:07 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
05 février 2006

Ho hé ho hé !

Posté par myrtillemelba à 00:52 - - Commentaires [7] - Permalien [#]