Je me souviens que Joan Baez chantait cette chanson, mise en musique par Léo Ferré.

Que sont mes amis devenus
Que j'avais de si près tenus
Et tant aimés
Ils ont été trop clairsemés
Je crois le vent les a ôtés
L'amour est morte.
Ce sont amis que vent emporte
Et il ventait devant ma porte
Les emporta.

(...)

L'espérance de lendemain
Ce sont mes fêtes.

Ce sont amis qu'autan apporte
Mais le silence de ce lieu...
Les gardera