Chers amis bonsoir !
s'il vous reste un peu de temps amis midi pyrénéens entre deux réveillons, courez voir Dix Petits Nègres au centre culturel du moulin à Roques sur Garonne. C'est à droite en regardant la Garonne, mais le ramier est interdit à toute pénétration, pas la peine donc d'y aller pique-niquer avant de se vautrer dans les fauteuils rouges du meilleur aloi. Je n'avais jamais lu le livre éponyme, bien qu'il trainât sur les étagères du couloir, au fond à gauche. Je me suis régalé. Les acteurs sont superbes, sans trou de mémoire angoissant. Le décor simple mais habile. La voix off, bof. Je ne sais donc pas si la pièce est fidèle au livre, mais c'est un régal.
Ça se jour jusqu'au 2 janvier, avec 2 séances par jour. Vous pouvez amener les enfants, s'ils sont sages au théatre.

Dix petits nègres s'en allèrent dîner.
L'un d'eux but à s'en étrangler, n'en resta plus que neuf.

Neuf petits nègres veillèrent très tard.
L'un d'eux oublia de se réveiller,
n'en resta plus que huit.

Huit petits nègres voyagèrent dans le Devon.
L'un d'eux voulut y demeurer,
n'en resta plus que sept.

Sept petits nègres fendirent du petit bois.
l'un d'eux se coupa ma foi,
n'en resta plus que six.

Six petits nègres rêvassaient au rucher,
Une abeille l'un d'eux a piqué,
n'en resta plus que cinq.

Cinq petits nègres étaient avocats à la cour,
L'un d'eux finit en haute cour
n'en resta plus que quatre.

Quatre petits nègres se baignèrent au matin,
Poisson d'avril goba l'un
n'en resta plus que trois.

Trois petits nègres s'en allèrent au zoo,
Un ours de l'un fit la peau
n'en resta plus que deux.

Deux petits nègres se dorèrent au soleil,
L'un d'eux devint vermeil
n'en resta donc plus qu'un.

Un petit nègre se retrouva tout esseulé,
Se pendre il s'en est allé.
n'en resta plus... du tout.