Décembre                   Marie Rouanet in 'Petit traité romantique de cuisine'

Sue le ciel clair des couchants, tôt dans l'après-midi, branches, branchettes, brindilles, brindillons découpent leurs dérivations de plus en plus menues.

On sort du four la tarte aux amandes de vigne, ronde et dorée car il faut, dans les jours froids, des soleils culinaires. Il est nécessaire de suppléer au refroidissement de l'astre. Ce n'est pas pour rien que l'orange est là, que le kaki rayonne sur l'arbre nu, que le coeur brûle de joie. Tout ce qu'on mange est baigné de fête.

Pendant ce mois de bonheur et de vie casanière, ce qui est épais, chaud, emmitoufflé, va plaire : l'estoufat, le poisson en croûte.

Consommez avec l'esprit et le coeur.
Refusez l'entrée de vous-même à ce qui est amer et petit.
Cuisinez large pour le partage impromptu

Ainsi l'année s'achève sur tout ce qui nous fait riches : la prodigalité

SP_A0673   SP_A0682
    Grenades                                                                                        Kakis

Gâteau aux noix d'Auterive

(ils ont coupé notre noyer qui faisait les noix en coeur mais j'ai pu ramasser les dernières avant, cf 'le courrier du coeur frivolien')

Battre longtemps 5 oeufs avec 250 gr de sucre pour que cela mousse. Ajouter 250 gr de noix en poudre pas trop fine ou de poudre de noisettes.
Mettre au four 40 mn

On peut faire briller le dessus avec de la gelée de pommes ou de coings

BONNES FÊTES

                                       _e_SP_A0788