Frères humains qui après nous vivez (F. Villon)
Rien au réveil que vous n'ayez (S Mallarmé)
Ivre du temps vivace et du jour retrouvé (A de Noailles)
Voltige parmi les groseilles (A Rimbaud)
Oisive jeunesse (A Rimbaud)
L'azur et l'onde communient (A Rimbaud)
Insatiablement vers le soleil levé (A de Noailles)

Dans les yeux (P Eluard)
Ondulera, joyeuse et douce, à petit flots (A de Noailles)
Regarde la mer bleue, regarde l'avenir ! (Max Jacob)
Toc-toc. Il a fermé sa porte. (G Appolinaire)

signé Mido


Eh  bien à vous de nous trouver d'autres acrostiches !