- Ce que j’aime l’odeur de ton cigare !
- Pas seulement l’odeur semble-t-il …
- Il va falloir faire cet entretien.
- Oh la barbe !
- Je risque de me faire virer par madame Teta sinon.
- Pauvre choute, allez, par quoi veux-tu commencer ?
- Je n’en ai pas la moindre idée.
- Fais un effort, c’est ton boulot enfin !
- Mais qu’est-ce que je peux te demander, bonté divine ? Je ne suis pas inspirée du tout, ce n’est pas que je ne me pose pas des questions à n’en plus finir, mais de là à te les poser à toi, ça me gêne.
- ....
- Je cherche.
- ... (smile)
- Ah oui, moi ce qui me botte  tu vois c’est cette multiplication des pains, et puis le vin, là tu as fait fort.
- Oui, c’était un bon coup, j’en rigole encore. La tête du maitre d’hôtel quand il a gouté le vin, bien meilleur que celui qu'il avait servi au début de ce repas de noces.
- Tu t’y connais en œnologie ?
- Qu’est-ce que tu crois, je me dois d’être polyvalent. Tu ne peux pas imaginer combien de fois j’ai été sollicité depuis !
- Et alors ?
- Bah, je n’aime pas faire plusieurs fois la même chose, je n’ai jamais recommencé.
- Dans l’horreur pourtant tu sembles bégayer.
- Allons, tu ne vas tout de même pas croire que j’y suis pour quelque chose, ne me ressors pas tous ces lieux communs enfin, et le libre arbitre ? Et les lois naturelles ?
- Forget it. Eh, dis-moi …
- Oui ?
- Le vin de Cana, il était si bon ?
- Ce qu’il y a de mieux je te jure, écoute :

Très beau nez puissant de fruits jaunes et exotiques, de cire d'abeille, d'abricot confit et de pâte de fruits. En bouche, c'est un vin parfait où tout est fondu pour former un ensemble harmonieux. La construction montre une grande élégance. La matière, particulièrement dense, est dotée d'une superbe texture et surtout d'une très belle expression aromatique qui s'achève par une finale longue et douce. C'est un très grand vin qui parvient à combiner harmonieusement puissance et douceur.*

- 
Hmm tu me subjugues.
- Ça c'était le blanc, écoute le rouge :


Très belle couleur veloutée, très attrayante, grasse et épaisse à l'œil. Au nez, c'est une finesse extrême qui nous accueille, sur une trame de fruits très mûrs, avec des notes d'épices. En bouche, le soyeux est extraordinaire, porté par des flaveurs de fruits très mûrs et par des tanins soyeux. On retrouve en finale les notes toastées, torréfiées et poivrées. Du pur velours.*

-Je rêve… Si tu nous faisais un petit Cana bis ? Tu vois la carafe là-bas, et les verres en cristal ? S’il te plait …Il y a aussi le pot à eau sur l'évier.
- Ah non ce n’est pas sérieux.
- Voyons juste quelques verres, je ne te demande pas de remplir six jarres !
- Bon, bon, allez, d’accord, après tout, un peu de gaité ne nous fera pas de mal.
- Chic ! Ah, zut, l’interviouwe …
- Tu n’as qu’à leur dire que je n’existe pas.
- Ouais, bonne idée !
- Tchin !
- Tchin !


*textes empruntés ici et

Bouillon 13