19 octobre 2007

Mots mélés

C’était à La Rochelle, vingt années plus tôt Il avait noté, d’une écriture épaisse, des indications sur un feuillet : A deux pas de la gare, un petit hôtel, la chambre est en rez de jardin. Ne pas  passer par la réception. Si on avait été en automne, il ferait nuit, noir comme le maquis Corse. J’aurais pu me glisser tel un escargot dans cette double vie, sans laisser aucune trace sur le galet. J’ai hésité quelques minutes au dernier carrefour et je me rappelle avoir acheté une carte avec une image de plage,... [Lire la suite]
Posté par ensemble12 à 20:41 - - Commentaires [4] - Permalien [#]

19 octobre 2007

Mot doux d'Enn'

Bon, Le loup, on t'attend (de huit pattes fermes) et les autres aussi. Je viens d'ouvrir une catégorie "z'invités" pour les textes des nons frivolibres participants, et de reclasser les lettres de candidatures dans une rubrique idoine (vous pouvez contribuer au classement à vos minutes perdues). Frivolits va-t-il se réveiller ?
Posté par Ennairam à 19:40 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
19 octobre 2007

Abelard project

Abélard hochait la tête en souriant. Il passait en revue ce qu'il aimait le plus: Béjart, D'Indy, Gotan Project. Non pas Gotan Project.-L'auto ne s'était pas arrêtée. Encore suivi, se dit il. Comme s'il était tenu en laisse.-Car Gotan Project ne le régalait plus. Au carrefour de Lima, jeux de plage et amis d'enfance peuplaient les pensées de ses jours. L'un, mystique dans le germe de sa vie (c'est ainsi qu'il se définissait), lui répétait de s'en aller du jardin. Chapeau ! Néné qu'on l'appelait.-L'auto ne s'était pas arrêtée et le... [Lire la suite]
Posté par Ennairam à 19:29 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
19 octobre 2007

ressac

A La Rochelle, ton jardin abrite un automne où sous une feuille morte en forme de carte de la Corse un escargot se transforme en galet pour l’hiver. Comme moi. (Au carrefour de mes pensées se froissent une image de plage en été et ce fameux séjour linguistique  dans le Gers où nous améliorâmes notre reconnaissance des langues avec tant de bonheur dans le pré.) Au milieu des allées du jardin japonais à Toulouse un autre automne exhibe en poème triste ses lotus fanés presque morts... [Lire la suite]
Posté par myrtillemelba à 00:59 - - Commentaires [2] - Permalien [#]