Abélard hochait la tête en souriant. Il passait en revue ce qu'il aimait le plus: Béjart, D'Indy, Gotan Project. Non pas Gotan Project.

-L'auto ne s'était pas arrêtée. Encore suivi, se dit il. Comme s'il était tenu en laisse.-

Car Gotan Project ne le régalait plus.
Au carrefour de Lima, jeux de plage et amis d'enfance peuplaient les pensées de ses jours. L'un, mystique dans le germe de sa vie (c'est ainsi qu'il se définissait), lui répétait de s'en aller du jardin. Chapeau ! Néné qu'on l'appelait.

-L'auto ne s'était pas arrêtée et le suivait toujours.-

Abélard n'avait jamais eu de pot. Emma, sa grande sœur était assez falote. Ustaritz! Il se souvenait. Elle habitait à Ustaritz, au bord de la plage.

-Deux sous la capote baissée, derrière les vitres teintées. C'est que c'est dur de les semer!, pensait-il. Ils avaient un culot monstre.-

Marin. Abélard aurait dû faire marin. Mais c'était trop tard. Les tueurs étaient derrière lui.

logorallye par Gino Gordon