P1000041

Chers Vous,

Ici tout est tout le temps en mouvement. Empli d'odeurs d'épices, de vanille, de rhum, de sueurs, d'iode, de luxe et de misère.
Je me perds dans une mulitude des couleurs de peau, de tissus, de feuillages, d'accents.
Rien n'a vraiment changé même si tout bouge.
Allongée sur le sable, j'ai chaussé des lunettes fumées.
Je lis " les autres" et je n'y comprends rien.

Votre dévouée,

Laparhasard