A moi de m'y coller, avant de boucler mon sac pour une semaine...

Cheres mesdames et messieurs, vous qui me lirez, ou pas,

Je jure parfois comme un chat-retier, et mon langage n'est pas toujours chat-tié, mais ce matin j'ai pris ma plus belle plume et je me suis forcée à écrire correctement.

Sur mon CV ci joint, vous pourrez lire que j'ai 40ans, mais je vous le dis sans rougir: j'en fais 45 de moins!
Bon, je l'avoue: j'exagère toujours un peu (à peine), mais je suis toujours sincère.
Dans mon coeur, je suis restée très ado: révoltée, rebelle, prête à tous les défis, la première à sauter dans les flaques, et à dire des conneries bêtises.
J'ai appris à lire à 5ans, avant d'entrer au CP, et deux ans après je dévorais l'intégrale de San Antonio, en cachette, dans le grenier de ma grand mère. Là, j'ai appris que la vulgarité ne se reconnait pas dans les mots. Certaines personnes très comme  il faut étant intensément vulgaires, même en employant un langage digne de la Star Academyie Française.

Ce qui me caractérise le plus, c'est ma façon de tout vivre à 100%, ou même plus. La vie ne m'a guère épargnée, j'en suis sortie (enfin, pas sortie de ma vie heureusement) différente, détachée de pas mal de choses, et avec une envie affolante de bouffer dévorer chaque instant.

J'aime: le chocolat noir (le vrai, 86% mini), le couscous, le cassoulet (pas light, le vrai), la montagne, le vent (drole de transition, cassoulet-montagne direct), marcher la nuit à la pleine lune sans éclairage, courir, pédaler, la vitesse, et.. rester assise des heures à regarder devant, en silence, et j'aime toujours.. non, je m'arrête là, bobo...

Physiquement, je suis plutôt à tomber pas mal, mais je cache trop souvent mes charmes à l'intérieur de tenues très féminines: pantalons battle dress, et parka camouflage.
J'ai aussi remplacé mes talons hauts de Cendrillon par une paire de chaussure de montagne, à forts crampons, qui me servira aussi à botter les fesses de ceux qui se mettront en travers de ma route à arpenter le Globe, et même Alpha du Centaure si je trouve un train Corail qui m'y mène.
J'ai aussi le caractère du baroudeur solitaire, et je défends griffes et ongles mon statut de "poor lonesome Laouen" face aux individus de sexe masculin de tout poil me faisant des risettes...
Quoi que... Si un certain G.C, bien connu de Honey passait par chez moi...
Pourtant, j'adore donner, partager, des rires, des mots, des silences aussi.

J'ai toujours le sourire, je pratique  l'autodérision, et j'adore jouer avec les mots. Je suis souvent venue vous visiter, laissant parfois un petit mot, par ci, par là... Je n'ai jamais osé vous faire la cour, ou carrément vous harceler pour que vous m'ouvriez votre porte.

J'ai eu l'immense honneur de rencontrer 3 de vos membres:
- Lewis, en juillet 2006. Depuis, il a commencé une retraite spirituelle chez un fabricant de machine à café, étonnant...
- Doudou Janis et Biniou par la même occasion, à Ploermel, sous la statue de Jean Paul II.
Est ce cette rencontre qui m'a donné la foi, et m'a permis d'oser pousser votre porte entrouverte?
- Et, un peu avant, début octobre 2006, j'ai rencontré le Loup!
Oui, Leu Warou en chair, en os, et en poils! Le vrai, l'unique, qui m'a gentiment accueillie, ainsi que mon fiston, et qui m'a offert son ordinateur adoré!!! Une pomme de chez Pomme. Et qui m'a aussi fait écouter quelques morceaux de musique classique, au milieu desquels se cachait une symphonie étonnante: "j'ai la quequette qui colle" en était le titre.

C'est donc grâce à lui que je vous écris aujourd'hui, sur ce clavier blanc, pommée, et fière de l'être.

J'espère sincèrement que vous m'aimerez (un peu), voire même beaucoup. Moi, je vous aime déjà.
J'espère aussi être encore des vôtres dans 10 jours.

Car pour tout vous dire, je pars ce soir (ou demain tôt), pour une petite semaine (5j) en montagne, seule, en autonomie totale, pour y marcher, marcher... 100km le premier jour, et 150 les 4 jours qui suivront. Mais chut... c'est un secret, je n'en parle même pas sur mon blog.

Voilà, je l'avoue: ma  principale qualité c'est d'être entière. Et aussi, mais c'est peut être mon principal défaut aux yeux de ceux qui ne me connaissent pas, et ne me comprennent pas, d'être fêlée.
Mais alors, totalement fêlée!!!
Je le sais, je l'ai intégré, je l'assume totalement.

Et je marche.. en vrai, et dans ma tête...

Oui, je vous raconterai. Je promets de faire court!
Pendant une période de ma vie précédente, j'écrivais. Plutôt bien même. Et certains s'écriaient, sans se rendre compte de ce qu'ils disaient: "oh, ah, ihhh, mais que c'est beau ce que tu écris quand tu souffres"!!
Je suis heureuse désormais. Ok, ce qu'on m'a enlevé, m'a ôté la vie, il a fallu que je m'en rebatisse une autre.
Et sincèrement, je préfère écrire "mal", ou carrément pas du tout, que souffrir et pondre des merveilles.

Je voulais faire court, je suis incorrigible.
Je me tiens à votre disposition pour vous faire rire, sourire, ou pleurer qui sait vous fournir de plus amples renseignements. Si c'est sur mon tour de poitrine, le mot "ample" est de trop.

Veuillez agréer, Mesdames, Messieurs.. oh et puis zut!!!
Je vous embrasse toutes et tous!

Laouen