Chers amis, chers camarades,

c'est avec émotion que j'ai pris connaissance avec vous des dernieres estimations d'estime. Cette baisse est caractéristique d'une désaffection croissante de notre action. Les paroles ne suffisent plus à nos lecteurs. Devant la montée grandissante des fictions qui ignorent tout des prémisses même de la vraie vie, devant la profusion d'images parfois graveuleuses qui envahissent notre univers, devant les commentaires oiseux de certains de nos confrères, il faut réagir avec force et donner un signe de la reconstruction à venir. Je vous fais, chers camarades et chers amis, toute confiance pour aller de l'avant.

J'ai donc décidé, en toute connaissance de cause, et en tenant compte de la gravité de la situation, de me retirer de la vie bloguesque.


Lewis Carroll.