Ca a l'air bien...

L'espace Bazacle, au-dessus de la Garonne, est plongé dans la pénombre pour accueillir un superbe ensemble de 36 photographies noir et blanc prises par Jean-Christophe Ballot au Louvre. Le photographe a passé plusieurs nuits dans le musée pour capter l'atmosphère mystérieuse et poétique des salles quand les portes se referment sur les oeuvres d'art. Toujours escorté d'un gardien et d'un policier (on ne se balade pas au Louvre sans surveillance), Jean-Christophe Ballot a saisi la majestueuse solitude d'une nymphe, d'un buste d'Alexandre, d'un génie des Vendanges, d'amboise Paré... Tandis que dehors, derrière les fenêtres se dessine d'altières façades éclairées, ou la silhouette pointue de la pyramide du Louvre illuminée dans la nuit parisienne. Une visite du Louvre sous un angle inédit, qui rappelle les délicieux frissons de «Belphégor» et l'énigmatique ambiance de «Da Vinci Code».

Jusqu'au 2 avril à l'Espace EDF-Bazacle, 11 quai Saint-Pierre. Du mardi au dimanche, de 14h à 19h. Entrée libre.