Voilà-t-y pas que je me suis fait accuser ce matin d'espionnage industriel ? Et savez-vous pourquoi ? Parce que je venais de photographier un magnifique étalage de superbes tongs en cuir à paillettes des plus belles couleurs, sans le moindre point d'ironie. Le propriétaire du magasin est sorti furibard de sa boutique "non, non, pas de photos s'il vous plait !".
Je l'assure aussitôt de ma bonne volonté et lui propose de détruire le cliché incriminé. Il se radoucit, et me demande "ce n'est pas pour de l'espionnage industriel ?" "Non, bien sur" "Alors gardez-le". Avec un grand sourire. Tu parles, je le lui aurais dit : "Oui monsieur, je travaille pour Nickers, et je copie tous les modèles !".
Bon, c'est vrai je n'ai pas l'air d'une espionne, mais faut pas se fier aux apparences.

Il est vrai que de nos jours on ne sait pas trop ce que l'on a le droit de photographier, d'écrire, de publier, de copier. Flou artistique pour la plupart d'entre nous. Et je suis très circonspecte dans le choix des sujets.

Au passage je me suis vu interdire l'accés à un blog par sommation et publication (temporaire) de mon adresse IP. Or un blog, sauf s'il est privé et accessible par un mot de passe (ce qui n'est pas possible chez tous les fournisseurs) est par définition destiné à être lu par n'importe qui, même moi ...

Sur les droits à l'image et autres publications, j'ai concocté une note plus longue, mais je la publierai sur mon blog perso, vous pourriez me piquer l'idée.

Qouique, étant vaguement paresseuse, je me contenterai peut-être de celle-là.Ah oui, si je copicollais ? Ou si je mettais juste un lien hypertexte...

-Euh, elle a dit "l'idée" ?
-Oui...
-Ca lui arrive d'avoir des idées ?
-Oui, quelquefois.
-Mais comment ça ?
-Elle les emprunte aux autres.


la_rochelle_082
Espionnage crémier