Je suis malade, obsédé, et accessoirement Evariste… j’ai beaucoup trop de respect envers les médecins pour leur demander le nom de cette maladie qui me ronge chaque jour un peu plus. C’est aussi au nom de ce principe que je plaque toutes les femmes avec qui je suis, dès que çà dure plus de 3 mois. Je ne veux pas les faire souffrir en leur disant que je suis obsédé et que c’est incurable. Je suis déjà bien assez malade pour ne pas me rajouter une dépression en prime.

Je vis reclus dans une mansarde, que je loue dans la très proche banlieue parisienne. Je refuse de me laver et me raser. Je ne sors presque plus, tout juste pour aller me chercher de quoi survivre, je pleure matin, midi, soir. Je mange une fois tous les trois jours, en fait seulement quand je me sens trop faible pour pleurer. J’ai l’impression d’être sous perfusion de tristesse, et que les infirmières m’ont oublié. Quand s’arrête le traitement Docteur?

Tout avait si bien commencé. Elève brillant, vif, les meilleures écoles, bac C avec les félicitations, polytechnique, major de promo, Sup de Co, boulot agréable, salaire motivant, réputation complaisante. Bref une élite moderne. Alors qu’est ce qui m’a mis dans cet état ?

Ma vie d’avant était mieux. Dire que tout a commencé quand je suis rentré sur le marché du travail.

(ceci est le début d'une nouvelle... d'où la sensation d'inachevée; qui ici est plus qu'une sensation mais une réalité)