18 juin 2005

Mémoire d’un jeune dandy dérangé en liberté non surveillée à Toulouse.

  Ayant peu de temps et tout autant d’imagination, je ne voyais pas comment éviter le sempiternel conte rendu (à moins que ce soit compte rendu… une chose est certaine ce ne sera pas un rendu de comte !) dans l’ordre chronologique, peut être en faisant çà à la Prévert. Repas convivial et discret chez le grand Lewis, où un miracle inimaginable s’est produit : Téta a mangé ! rigolez pas, c’est sérieux, et réalisé sans trucage, puis tout les classiques se sont enchaînés, à savoir : Intéressantes discussions,... [Lire la suite]
Posté par Evariste Galois à 12:50 - - Commentaires [3] - Permalien [#]