ion à électron libidoné

qui polarise sur la chair

sculpte l’expression